Formality.fr

Vous souhaitez développer votre activité par des projets innovants.

De nombreuses collectivités, régions et métropoles ont mis en place des programmes de soutien aux projets innovants.

MyFormality étudie votre dossier et sélectionne les meilleurs experts pour vous accompagner dans votre recherche de financement.

MyFormality vous accompagne tout au long de vos démarches de la constitution du dossier à la remise des fonds.

Nos garanties

Assistance par des professionnels

Qualité aux meilleurs prix

Les solutions myformality

Les entreprises qui ont pour objectif d’inventer un nouveau produit ou service, d’utiliser une technologie inédite ou d’investir dans la R&D peuvent bénéficier de plusieurs soutiens fiscaux et financiers.

Qui peut se faire financer ?

Selon le financement demandé, les PME, TPE, start-up et jeunes entreprises sous autre statut juridique sont éligibles pour profiter des boosters de croissance disponibles. Le statut de l’entreprise entrera en compte lors du choix de l’aide.

Qui sont les financeurs ?

Bpifrance, French Tech, les CCI… Via ses antennes, agences et ministères, l’État aide les jeunes innovateurs. En s’appuyant sur des subventions, des aides ou des crédits, il peut alléger le coût de la création, du développement et de la R&D.

D’autres acteurs interviennent également : les banques, les entreprises de micro-crédit, les plateformes de crowdfunding… La demande ne manque pas !

Quelles sont les sources de financement ?

Le crédit impôt innovation

Les « dépenses d’innovation éligibles au crédit impôt » permettent d’économiser 20 % d’impôts sur l’ensemble des achats dédiés à la création de prototypes ou pilotes. Ces économies ne dépasseront pas l’assiette annuelle fixée à 400 000 € par entreprise.

Bon à savoir : certaines PME peuvent même bénéficier d’un remboursement anticipé de leur CII.

JEI

JEI pour Jeune Entreprise Innovante est un statut délivré par l’État aux entreprises créées dans l’année qui investissent dans la R&D. Ces structures se voient octroyer une exonération totale d’IR ou d’IS pendant le premier exercice, puis 50 % pendant le second. Elles ne participent également pas à la cotisation économique territoriale et la taxe foncière pendant 7 ans. Pour finir, les structures peuvent également bénéficier d’exonérations sociales selon leurs ressources humaines.

Le crédit d’impôt recherche

Le populaire crédit d’impôt recherche s’adresse à toutes les entreprises qui sont soumises à l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu. Elles doivent exercer une activité commerciale, industrielle ou agricole. Le crédit d’impôt s’applique à hauteur de 30 % sur les dépenses R&D de <100 M€ (selon la définition fiscale) et de 5 % pour les dépenses de >100 M€.

Les concours

Union Européenne, régions, fondations, entreprises, écoles, organismes publics, ministère… Tout le monde se lance à corps perdu dans le concours. Occasion parfaite pour que les jeunes entreprises viennent tester leur concept et éprouver leur solution, les concours offrent aux gagnants de belles sommes, ainsi que des rencontres inédites. Les CCI de France ont répertorié tous les concours en temps réel sur leur plateforme « Les aides ».

Les subventions

Aide, prêt, soutien… Nombreuses sont les subventions. Pensez au niveau local, régional ou à votre domaine d’expertise. Des programmes tels qu’Horizon 2020 sont créés par l’Union Européenne afin de financer l’innovation partout sur son territoire.

Le prêt d’honneur

Grâce aux réseaux Initiative France, Entreprendre et leurs homologues partout en France, les jeunes entreprises peuvent obtenir un prêt à taux zéro. Ce prêt est supposé incarner un levier afin d’obtenir des prêts bancaires plus facilement.

Le micro-crédit

Crédit à faible montant accordé par un organisme, le micro-crédit peut vous aider à conquérir de plus grosses sommes auprès d’organismes traditionnels. En France, l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique) est reconnue d’utilité publique et incarne la référence en matière de micro-crédit. D’autres structures peuvent vous aider dans votre parcours. La troisième place du podium est attribuée aux prêts solidaires et microprêts. L’ensemble de ces organismes prêtent à toute entreprise et se remboursent avec intérêt.

Quand faut-il se faire financer ?

Il existe autant de solutions que de moment-clef pendant lesquels il est stratégique de faire grossir son capital. De l’idéation à la commercialisation en passant par la POC… Chaque étape de construction de votre entreprise peut s’accompagner d’une aide. Attention cependant à ne pas chercher la multiplication qui limite l’intérêt des structures envers votre projet. Si vous êtes un peu perdu, profitez de l'accompagnement sur mesure de nos experts.