Formality.fr

Vous souhaitez lever des fonds pour accélérer votre développement commercial, réorganiser votre capital ou acquérir une PME.

MyFormality réalise un audit et sélectionne pour vous parmi plus de 5 000 solutions de financement celles qui sont les plus adaptées à vos besoins.

MyFormality vous accompagne de la constitution du dossier à la remise des fonds.

Nos garanties

Assistance par des professionnels

Qualité aux meilleurs prix

Les solutions myformality

La levée de fonds fait beaucoup parler d’elle… Mais connaissez-vous vraiment cette source ? Ce financement dilutif s’utilise tout au long de la vie d’une entreprise, quelle que soit sa taille.

Qu’est-ce que la levée de fonds ?

La levée de fonds est une source de financement dilutif utile pour créer, relancer, améliorer ou développer une entreprise. Elle consiste à faire appel à des investisseurs externes afin d’augmenter le capital d’une entreprise.

Lorsque l’investisseur décide de parier sur une entreprise, il la finance et intègre ses organes de décision. Il participe aux décisions et possède des parts de la société.

Une levée de fonds implique parfois une exigence de sortie de l’investisseur sous quelques années. Dans ce cas précis, il faudra trouver un acquéreur (l’entreprise elle-même ou un nouvel investisseur) capable de racheter les parts de l’investisseur sortant.

Quel est l’intérêt d’une levée de fonds ?

Selon l’étape de vie

Que ce soit au lancement ou pour croître, une entreprise a parfois tout intérêt à faire appel à des financeurs extérieurs pour suivre son développement.

Selon le projet

Une internationalisation, des recrutements, le développement d’une nouvelle technologie… Tout peut être sujet à la levée de fonds.

Bon à savoir : une des exigences du financeur portera sur l’orientation stratégique. Quel que soit votre projet, celle-ci doit être axée sur une création de valeur rapide afin de maximiser son ROI.

Qui peut opérer la levée de fonds ?

Si le phénomène est très répandu dans l’univers des start-ups, toutes les entreprises peuvent organiser leur tour de table.

Généralement, les entreprises à fort potentiel de croissance intéressent plus les financeurs que les autres. Si elles s’autofinancent ou ne présentent pas d’économie d’échelles, leurs chances s’amoindrissent.

Comment lever des fonds ?

Phase 1 : la préparation

La première étape se déroule en interne, c’est la constitution du « pack investisseur ». Ce pack rassemble :

– un Business Plan. Ce document de 20 pages environ parle de l’état de l’entreprise, ses projets et les financements nécessaires pour les réaliser.

– un Executive Summary qui est un hybride entre le résumé et le teaser du Business Plan.

– un pitch deck qui servira de support visuel lors des séances de pitchs devant les investisseurs

– un modèle financier. Il mettra en lumière le besoin de financement.

– si existant, un lien vers un modèle de présentation d’un produit.

Notre conseil : préparez en parallèle un pitch qui présentera votre activité en 2/3 mots, en 1 minute et en 20 minutes. Les quelques mots seront repris par votre écosystème pour vous présenter ; le pitch d’une minute servira à convaincre les investisseurs et la présentation en 20 minutes vous laisse le temps de tout expliquer.

Phase 2 : la sélection

Lorsque vous possédez vos documents et que vous avez mieux cerné votre écosystème, vous vous appuyez sur une idée plus précise de ce que vous pouvez offrir et ce que vous recherchez. Il est donc temps d’opérer une sélection de vos investisseurs.

Pour cela, vous pouvez déjà regarder les critères de chaque investisseur. Certains sont spécialisés dans un domaine précis, tandis que d’autres ne participent qu’à un certain niveau de maturité. Il y a aussi la sélection par montant de l’investissement. Les business angels ne financent pas les entreprises à la hauteur des fonds d’investissement par exemple. Pour finir, un critère tacite concerne souvent la non-concurrence. En effet, un investisseur pariera rarement sur deux entreprises similaires.

Pour vous aider à choisir, faites appel à des professionnels MyFormality.

Phase 3 : le rendez-vous

Grâce à quelques contacts ou des experts généreux en conseils, vous avez obtenu votre rendez-vous avec un investisseur ? Vous aurez en moyenne 1 heure pour convaincre cette structure de vous faire confiance. Le rendez-vous se passe généralement en comité, votre défi revient donc à capter l’attention et l’intérêt de plusieurs financeurs.

Phase 4 : la clôture

Lorsque le deal est passé, vous devez rédiger une « lettre d’intention » qui précise les conditions de l’accord. Vous parlerez valorisation, objectifs et négociations. Une fois la lettre signée par toutes les parties, l’investisseur réalisera la due diligence et vérifiera les éléments juridiques.

 

Quand lever des fonds ?

Le succès d’une levée de fonds résulte de deux paramètres : il faut que l’entreprise ait un pouvoir de traction fort et qu’elle dispose d’au minimum 9 mois de trésorerie. La traction signifie que l’entreprise décolle, qu’elle acquiert chaque jour plus d’utilisateurs, de visionnages, d’utilisation, de clients…

À contrario, il est délicat, voire difficile, d’organiser une levée de fonds si l’entreprise manque de temps. Une telle procédure demande environ 6 mois pour que les premiers fonds arrivent sur le compte en banque.