Formality.fr

Financement d'entreprise en difficulté

10 minutes maximum pour effectuer votre démarche

Plus de 5 200 documents et données sécurisés

Une centaine d’experts avocats, huissiers, experts-comptables, assureurs, financiers

Dans le contexte économique actuel, la trésorerie de la majorité des entreprises françaises est impactée. MyFormality vous informe sur trois questions essentielles : Quelles aides pour la trésorerie de votre entreprise face au coronavirus ? Comment financer la trésorerie de votre entreprise ? Comment financer votre besoin en fonds de roulement ? 

 

Quelles sont les principales mesures de financement des entreprises en difficulté prises par le gouvernement ?

Les mesures financières immédiates prises par l’Etat permettent d'obtenir :

  • Des délais supplémentaires de paiement d’échéances fiscales ou sociales. En effet, les échéances des cotisations sociales salariales et patronales qui doivent être payées auprès de l'URSSAF bénéficient d'un report. Concernant le paiement des impôts, un dispositif de paiement exceptionnel a également été mis en place afin de permettre un report des échéances fiscales pour les entreprises, les indépendants et les micro-entrepreneurs.
  • La mise en place du chômage partiel, réalisée dans un double objectif qui est d'éviter les licenciements et protéger les compétences et savoir-faire français. Ce chômage partiel apparaît comme un moyen de maintenir l’économie de demain. 
  • Le rééchelonnement des crédits bancaires afin de ne pas pénaliser la trésorerie de votre entreprise. En effet, de nombreuses entreprises ont contracté des emprunts bancaires et risquent de ne pas pouvoir faire face à leurs engagements. Afin d'apporter leur soutien à ces entreprises, l’Etat et la Banque de France ont donc décidé d'intervenir par le biais d’une médiation du crédit. Cela permettra à ces dernières de négocier avec leurs banques un rééchelonnement des crédits bancaires. De plus, bpifrance garantit un financement pour les entreprises en difficulté ayant besoin d’aide face au coronavirus. 
  • Enfin, dans une entreprise qui comprend des employés en période d'essai, l'employeur peut décider d'interrompre celle-ci. Or, le covid-19 ne représente pas un motif valable de rupture. Un employeur ne peut que se baser sur le poste en lui-même et les attentes liées à ce dernier afin de mettre un terme au contrat de son employé en période d'essai. 

 

Des mesures de financement existent pour votre entreprise quels que soient vos besoins. Des aides sont aussi disponibles pour les entreprises individuelles en difficulté mais aussi pour les structures collectives 

 

Comment faire pour obtenir ces aides ?

Les aides de financement accordées aux entreprises de plusieurs salariés ou individuelles en difficulté ont été établies suite à un point fait par le gouvernement. Vous pouvez retrouver toutes les mesures et démarches à suivre sur le portail du ministère de l'économie

Les entreprises en difficulté peuvent par ailleurs demander à bénéficier du FNE-Formation. Il s'agit d'un programme d'aides permettant aux entreprises d'accéder plus facilement à la formation professionnelle pour leurs salariés plutôt que d'avoir recours à l'activité partielle. 

 

Quelles solutions de gestion l'entreprise a-t-elle pour se remettre à l'équilibre ?

L'entreprise a plusieurs possibilités pour se remettre à l'équilibre. Elle peut lever des fonds et financer son Besoin en Fonds de Roulement positif :

  • Le Fonds de roulement qui est constitué d'emprunts bancaires et d'apports en capital peut permettre d'alimenter une part du besoin en fonds de roulement. Mais attention, ce fonds doit être utilisé partiellement puisqu'il est réalisé dans un objectif à long-terme et non pour financer une dette à court-terme ; 
  • Le découvert bancaire, si le besoin est faible, peut financer à court terme le besoin en fonds de roulement ;
  • Les apports en comptes courants : à l'aide des fonds issus des associés, l'entreprise peut également trouver des sources de financement de son besoin en fonds de roulement.
  • Levée de fonds proposée par MyFormality pour la recherche de financement d'entreprises en difficulté. Cela peut répondre à une volonté d'accélérer le développement commercial, réorganiser un capital ou encore acquérir une société grâce à des investisseurs externes et des financements participatifs pour les entreprises en difficulté: bpifrance, financement privé, business angels... 
  • Des fonds peuvent également être perçus grâce aux recouvrements des éventuels impayés que l'entreprise peut connaitre. Il est possible de récupérer rapidement un impayé sans pour autant engager une poursuite (par une mise en demeure par exemple), c'est une démarche qui n'expose pas de coûts importants et qui peut ainsi être favorable sur le court-terme.
  • Dans le même esprit, l'entreprise peut engager le dialogue avec ses débiteurs, voire négocier le montant des créances. Cette simple démarche peut parfois permettre de récupérer un minimum de fonds, sans pour autant mettre en péril la relation commerciale établie.