Formality.fr

La médiation

La mediation, un outil innovant et efficace pour resoudre amiablement les conflits.

10 minutes maximum pour effectuer votre démarche

Plus de 5 200 documents et données sécurisés

Une centaine d’experts avocats, huissiers, experts-comptables, assureurs, financiers

Qu'est-ce que la médiation ?

Quels sont les avantages de la médiation ? 

Vous vous demandez quel est le rôle d'un médiateur ? Comment se déroule ce mode alternatif de règlement des différends ?C'est un sujet qui suscite de nombreuses questions et qui est souvent peu connu, c'est pourquoiMyFormality répond à ces questions. 

Ces dernières années, les pouvoirs publics au niveau international et européen incitent largement au développement des modes alternatifs de règlement des différends (MARD). La France ne fait pas exception et il est désormais obligatoire, avant tout procès, de tenter au préalable une résolution amiable du litige. À ce titre, à côté de la conciliation, de la négociation ou de l’arbitrage, demander une médiation s’impose comme le mode alternatif le plus complet et le plus performant pour les parties.

 

 

Très utilisée dans les pays anglo-saxons, la médiation se définit comme un :

« processus structuré, par lequel deux ou plusieurs parties tentent de parvenir à un accord, en dehors de toute procédure judiciaire en vue de la résolution amiable de leurs différends, avec l'aide d'un tiers choisi par elles (le médiateur) qui accomplit sa mission avec impartialité, compétence et diligence ».

Plus rapide et moins onéreuse, il s'agit de la meilleure alternative à un procès dont l’issue n’est jamais certaine.

Le médiateur, professionnel formé et compétent, est un facilitateur de communication qui agit dans un esprit de stricte neutralité. Doté de qualités d’écoute et d’empathie, il met tout en œuvre pour restaurer le lien rompu entre les parties.

Le processus garantit en outre une stricte confidentialité des échanges.

Pourtant, le taux de recours actuel aux MARD est encore trop confidentiel, ces outils restant finalement assez méconnus. Cela s’explique notamment par deux éléments, d’ailleurs liés l’un à l’autre :

  • la législation contraignante est assez récente
  • la culture française entraîne de facto, dans une forme de réflexe pavlovien, l’opposition quasi-systématique à son contradicteur et le besoin de faire reconnaître son « bon droit » en sollicitant la voie de recours contentieuse. Souvent contre toute logique et contre l’intérêt des parties elles-mêmes.

Choisir ce moyen, c’est s’offrir la possibilité de résoudre rapidement une difficulté, de manière durable et à moindre coût, dans un cadre humain privilégiant l’échange et l’écoute à la contrainte. En effet, c’est du « gagnant / gagnant », quand l’issue d’un procès n’est jamais certaine et rompt la plupart du temps de manière irréversible le lien entre les parties. Quand bien même elles seraient amenées à devoir encore cohabiter ou se côtoyer au-delà du litige. Conflits de voisinage, litige entre un client et son fournisseur concernant des dettes ou un remboursement de crédit, différend familial, démêlé entre salariés en entreprise, etc... tous les domaines du droit sont éligibles et se prêtent à la médiation.

Afin d'en savoir davantage sur ce processus, vous pouvez consultez l'entretien de l'un de nos associés, Huissier de Justice, qui a répondu à plusieurs interrogations à ce sujet. Pour cela, il vous suffit de cliquer ici.

 

Validé par le 17/04 par le comité d'experts